« L’Homme à l’ombrelle » de Monet vendu par le musée Kunsthaus de Zurich

L’œuvre intitulée « L’Homme à l’ombrelle » de Monet est issue de la collection de Carl Sachs, un homme d’affaires de confession juive établi en Pologne. Face à la montée de l’antisémitisme et aux persécutions nazies, il a été contraint de fuir son pays pour trouver refuge en Suisse en 1939. Pour assurer sa survie et celle de sa famille, il a été contraint de se séparer de plusieurs de ses précieuses œuvres d’art, dont cette toile emblématique de l’artiste impressionniste français.

Le musée Kunsthaus de Zurich cède un tableau de Claude Monet suite à un accord

Après avoir conclu un accord amiable avec les héritiers du collectionneur, le Kunsthaus de Zurich, un éminent musée suisse, a annoncé sa décision de vendre une œuvre de Claude Monet faisant partie de sa collection. Le président de la Zurcher Kunstgesellschaft, Philippe Hildebrand, a exprimé des regrets quant au départ imminent de ce tableau une fois qu’il sera vendu, dans le cadre d’une solution juste et équitable trouvée.

Engagé dans la recherche d’œuvres spoliées, le Kunsthaus a lancé une campagne pour déterminer si des pièces de sa collection proviennent de collectionneurs juifs persécutés par les nazis avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Les héritiers de la famille Sachs ont salué les efforts de la Zurcher Kunstgesellschaft pour trouver une solution équitable pour cette œuvre, précédemment détenue par Carl Sachs, contraint de la céder après avoir fui en Suisse.

Carl Sachs contraint de vendre des œuvres d’art pour survivre

L’œuvre de Claude Monet, « L’Homme à l’ombrelle », appartenait autrefois à la collection de Carl Sachs, un entrepreneur textile juif de Pologne. En 1939, Sachs et sa femme Margarete se réfugièrent en Suisse pour échapper aux persécutions nazies, laissant derrière eux leurs biens, qu’ils durent mettre en gage pour entrer dans le pays. Jusqu’à sa mort en 1943, Sachs vendit 13 œuvres d’art pour faire face à ses difficultés financières, dont « L’Homme à l’ombrelle » cédé au Kunsthaus Zurich.

A lire aussi  Thibaut Conan, comédien en situation de handicap : sa nouvelle vie grâce au film d’Artus

L’homme à l’ombrelle de Claude Monet, huile sur toile, 1868-1869, de la collection du musée Kunsthaus de Zurich (AGLILEO COLLECTION / AGLILEO / AFP)

La vente de cette œuvre était nécessaire pour subvenir aux besoins des époux Sachs en situation de contrainte financière. Conformément au Code de déontologie de l’ICOM, la part revenant à la Zürcher Kunstgesellschaft sera allouée au fonds de la collection du Kunsthaus, comme indiqué dans le communiqué officiel du musée.

source informationnelle : francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *