Vidéo



  

  
  

      

  

  
    Paris 2024 : "Tout a commencé par une amitié", Yannick Noah raconte la genèse de sa nomination au poste de sélectionneur national de tennis-fauteuil
          Le capitaine de l'équipe de France masculine de tennis-fauteuil a accordé un entretien exclusif à Tout le sport, lundi.

Paris 2024 : Yannick Noah raconte la genèse de sa nomination au poste de sélectionneur national de tennis-fauteuil

Lundi, le chef d’équipe de l’équipe nationale masculine de tennis-fauteuil de la France a généreusement accepté de se prêter à une interview exclusive pour l’émission Tout le sport.

Yannick Noah a récemment relevé un nouveau défi. En décembre dernier, l’ancien joueur de tennis a été désigné capitaine de l’équipe de France masculine de tennis-fauteuil en vue des Jeux paralympiques de Paris en 2024, qui auront lieu du 28 août au 8 septembre. À plus de six mois de la cérémonie d’ouverture, le dernier Français à avoir remporté Roland-Garros en 1983 a accordé une interview exclusive à l’émission Tout le sport le lundi 12 février.

C’est au Centre national d’entraînement, situé dans le XVIe arrondissement de Paris, que Yannick Noah est revenu sur les origines de sa nomination surprise à ce poste, alors que les joueurs français se trouvent en plein stage de préparation de trois jours. « J’ai reçu un message de mon ami, Stéphane Houdet », raconte-t-il avec émotion. « J’ai été très touché par ce message. Tout a commencé par une histoire d’amitié. » Il explique également qu’il a le sentiment de pouvoir apporter quelque chose à cette équipe.

Yannick Noah aborde également son rôle de capitaine et les défis auxquels il devra faire face. Il se dit conscient de la responsabilité qui lui incombe et de l’importance de guider et de motiver les joueurs. Il souhaite instaurer une dynamique positive au sein de l’équipe, en mettant en avant la solidarité et l’entraide entre les joueurs.

L’ancien champion de tennis souligne également l’importance de la préparation physique et mentale des joueurs en vue des Jeux paralympiques. Il insiste sur le fait que la compétition sera intense et que chaque détail compte. Il compte donc mettre en place un programme d’entraînement rigoureux, adapté aux besoins de chaque joueur, pour les préparer au mieux.

Lire aussi :  Ugo Humbert, premier Français à remporter un tournoi cette saison, devient 18e joueur mondial après sa victoire à Marseille.

Yannick Noah évoque également sa vision de la compétition et de l’esprit sportif. Il souhaite que l’équipe de France de tennis-fauteuil soit reconnue non seulement pour ses performances sportives, mais aussi pour son fair-play et son respect des adversaires. Il met en avant les valeurs du sport, telles que la camaraderie et le dépassement de soi, et espère que les joueurs les incarneront pleinement lors des Jeux paralympiques.

En conclusion, Yannick Noah est prêt à relever ce nouveau défi en tant que capitaine de l’équipe de France masculine de tennis-fauteuil. Il est motivé par l’amitié qui l’a conduit à accepter ce poste et par le sentiment qu’il peut apporter quelque chose de positif à cette équipe. Il mettra tout en œuvre pour préparer les joueurs au mieux, tant sur le plan physique que mental, et espère que l’équipe saura représenter la France avec honneur et fair-play lors des Jeux paralympiques de Paris en 2024.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *