Le Havre : cinq plaintes pour agression sexuelle déposées après des palpations sur des supportrices avant des matchs de Ligue 1
          Des femmes accusent une stadière de leur avoir touché les seins et les parties génitales lors de palpations pour entrer dans l'enceinte sportive. Une enquête a été ouverte par le parquet du Havre.

Le Havre : plaintes pour agressions sexuelles sur supportrices lors de matchs de Ligue 1

Plusieurs femmes portent des accusations à l’encontre d’une agente de sécurité pour des atteintes à leur intégrité physique lors de fouilles effectuées à l’entrée d’un complexe sportif. Elles affirment que cette stadière aurait touché leurs seins et leurs parties génitales sans leur consentement. Face à ces allégations troublantes, le parquet du Havre a décidé d’ouvrir une enquête afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Le parquet du Havre, situé en Seine-Maritime, a informé mardi 21 novembre qu’il avait reçu cinq plaintes pour « agression sexuelle » déposées par des supportrices des clubs de football de Lille et de Lens. Ces plaintes font suite à des palpations subies à l’entrée du stade Océane de la ville les 1er et 20 octobre derniers, avant des matchs de Ligue 1, comme le rapporte France Bleu Normandie.

Selon le parquet, ces plaintes ont été déposées entre le 6 et le 10 novembre dans le Nord et le Pas-de-Calais par des supportrices du Losc et du RC Lens. Les plaignantes accusent une stadière de les avoir touchées au niveau des seins et des parties génitales lors des palpations effectuées pour entrer dans l’enceinte sportive.

Interrogée par Franceinfo le 6 novembre dernier, une supportrice du RC Lens a décrit une « fouille poussée au niveau des parties intimes ». Elle a détaillé : « Là, on s’est retrouvées avec nos deux seins dans ses deux mains, et elle a malaxé. Je me suis raidie. Ensuite, elle est descendue sur le long des jambes, elle est remontée au niveau du fessier, et m’a touché les fesses. Puis elle est passée vers l’avant et j’ai clairement senti son doigt sur mon sexe ».

Lire aussi :  Bernard Casoni, entraîneur de l'US Orléans, nie tout racisme

Une enquête a été ouverte par le parquet du Havre. D’après les premiers éléments communiqués par le parquet, les faits ont été commis par une seule femme, qui a été écartée du dispositif de fouilles corporelles jusqu’à nouvel ordre, à la demande du stade Océane. Le parquet du Havre attend encore deux plaintes supplémentaires en provenance de commissariats des Hauts-de-France avant d’interroger la stadière mise en cause.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *