Euro 2024 : des retrouvailles avec les Pays-Bas et l'Autriche, et une inconnue... Qui sont les adversaires des Bleus ?
          Le troisième adversaire des Bleus sera le vainqueur de la voie A des barrages, qui voient s'affronter le pays de Galles, la Pologne, la Finlande et l'Estonie.

Euro 2024 : Pays-Bas, Autriche et adversaires des Bleus

L’équipe nationale française de football aura comme prochain adversaire le gagnant de la compétition de qualification de la voie A des barrages. Cette épreuve rassemble les équipes du pays de Galles, de la Pologne, de la Finlande et de l’Estonie.

Les retrouvailles se profilent à l’horizon. Le destin a été espiègle avec l’équipe de France lors du tirage au sort de l’Euro 2024, qui s’est déroulé le samedi 2 décembre à Hambourg (Allemagne). Malgré leur statut de tête de série, les Bleus ont hérité des redoutables Pays-Bas, qui se trouvaient dans le chapeau 3. Une nation majeure que les Français ont déjà affrontée lors des qualifications pour cette compétition, et qu’ils connaissent donc bien. C’est également le cas de l’autre adversaire déjà connu, l’Autriche, rencontrée lors de la dernière Ligue des nations. Le nom du troisième adversaire sera révélé en mars.

Les Pays-Bas, une machine orange bien huilée

Classés sixièmes au classement FIFA, les Pays-Bas font logiquement partie des sérieux prétendants à la victoire finale dans cet Euro 2024. Lors du dernier Mondial, les Néerlandais ont frôlé l’exploit en quart de finale face à l’Argentine, alors qu’ils étaient menés 2-0 à la 82e minute de jeu (score final : 2-2, 4 tirs au but à 3 pour les Argentins). Au-delà de cette rencontre, les Pays-Bas ont montré leur solidité et leur constance lors de cette Coupe du monde, en battant notamment le Sénégal et le Qatar dans leur groupe, puis les États-Unis en huitièmes de finale.

Bien qu’ils aient remporté deux victoires contre les Pays-Bas lors de la campagne de qualification pour l’Euro 2024 (4-0 au Stade de France, 2-1 à Amsterdam), les Bleus ne doivent pas sous-estimer cette équipe. Didier Deschamps a rapidement relativisé cet avantage psychologique en déclarant : « Les deux fois, ils avaient des joueurs importants absents. Au complet, ils font partie des meilleures nations européennes. » Olivier Giroud a ajouté : « Je redoutais de tomber contre eux, ils ne sont jamais faciles à jouer. » Les Pays-Bas sont en effet en plein processus de reconstruction et peuvent compter sur une génération de joueurs qui brillent dans les grands clubs européens, tels que Virgil van Dijk et Cody Gakpo à Liverpool, Frenkie De Jong au FC Barcelone ou encore Matthijs de Ligt au Bayern Munich.

Lire aussi :  Éliminatoires Euro 2024 : Match nul de la France en Grèce (2-2)

L’Autriche, un mauvais souvenir

Deuxième du groupe F des éliminatoires pour l’Euro 2024, l’Autriche n’a terminé qu’à un point derrière la Belgique. Les Autrichiens n’ont perdu qu’un seul match lors de cette campagne (contre les Belges), pour un match nul et six victoires. Cela leur a permis de devancer la Suède, entre autres. Guy Stéphan, l’adjoint de Didier Deschamps, estime que l’Autriche est sous-estimée et possède de nombreux bons joueurs. Les Bleus en ont fait l’expérience lors de la Ligue des nations 2022, où ils ont été tenus en échec 1-1 à Vienne. L’équipe autrichienne s’appuie sur des joueurs connaissant bien la Bundesliga, tels que Marcel Sabitzer (Borussia Dortmund), Konrad Laimer (Bayern Munich) ou Xaver Schlager (RB Leipzig). Sans oublier Kevin Danso du RC Lens et Marko Arnautovic de l’Inter Milan.

Le barragiste : la Pologne, comme au Mondial ?

Pour connaître le nom du troisième adversaire des Bleus à l’Euro 2024, qui sera également leur dernier adversaire le 25 juin prochain à Dortmund, il faudra attendre le 26 mars. Ce jour-là, les vainqueurs des matchs Pologne-Estonie et pays de Galles-Finlande, qui auront eu lieu cinq jours plus tôt, s’affronteront dans un match décisif pour obtenir leur ticket pour l’Euro 2024. Il est fort probable que le pays de Galles ou la Pologne soit cet adversaire.

Olivier Giroud estime que si c’est la Pologne ou le pays de Galles, cela formera un groupe intéressant. Sur le papier, ils sont plus forts que la Finlande et l’Estonie. Cependant, même si la Pologne, battue par les Bleus en huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde, se retrouve dans le groupe, la France restera favorite.

Lire aussi :  LFP envisage de remplacer le maillot arc-en-ciel dans le foot

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *