#MeTooGarçons : 20% des appels à la Ciivise pour dénoncer des violences sexuelles viennent des hommes, contre 4% il y a trois ans
          La parole se libère, notamment grâce aux réseaux sociaux, avec le lancement du hashtag #MeTooGarçons, explique  vendredi Emmanuelle Piet, présidente du Collectif féministe contre le viol.

#MeTooGarçons : 20% des appels pour violences sexuelles viennent des hommes

Les réseaux sociaux jouent un rôle prépondérant dans l’émergence d’une parole libérée, tel qu’illustré par le mouvement #MeTooGarçons, comme l’indique Emmanuelle Piet, qui occupe la fonction de présidente au sein du Collectif féministe contre le viol.

La Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles : un espace de parole pour les victimes d’agressions sexuelles pendant l’enfance

Créée il y a trois ans, la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) a mis en place une ligne téléphonique disponible 24h/24h afin de donner la possibilité aux victimes d’agressions sexuelles durant leur enfance de s’exprimer. En 2021, lors de son lancement, seulement 4% des appels provenaient de garçons. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à 20%.

Le mouvement #MeTooGarçons : libérer la parole des hommes victimes d’agressions sexuelles

Emmanuelle Piet, présidente du Collectif féministe contre le viol et animatrice de la permanence téléphonique de la Ciivise, explique que la libération de la parole des garçons est favorisée notamment par les réseaux sociaux, avec l’émergence du hashtag #MeTooGarçons. Selon elle, les garçons ont désormais la possibilité de trouver des espaces pour s’exprimer, ce que favorise le #MeTooGarçons. Elle dénonce les stéréotypes prédominants qui considèrent généralement les filles comme victimes et les garçons comme agresseurs, ne laissant pas suffisamment de place pour que les garçons puissent se reconnaître comme victimes.

Malgré cette libération de la parole chez les hommes, il n’existe pas encore d’évaluation précise sur le nombre de garçons victimes, car comme l’explique Emmanuelle Piet, ils n’ont pas encore eu la possibilité de s’exprimer. Elle souligne également un certain repli de la société, constatant une tendance à vouloir fermer la Ciivise et à minimiser la parole des victimes. Selon elle, certains agresseurs sexuels sont même protégés, ce qui entrave la lutte contre les violences sexuelles. Elle conclut en soulignant qu’il est essentiel de surveiller l’évolution de la situation.

Lire aussi :  Boîtes aux lettres dans les écoles pour libérer la parole sur le harcèlement scolaire

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *