Légalisation du cannabis : "Il faut voir la lutte contre les stupéfiants comme une question de santé publique", affirme Antoine Leaument, député LFI
          Légaliser le cannabis pour mieux l'encadrer ? Pour en débattre, Antoine Leaument, député LFI de l’Essonne et Alexis Izard, député de l’Essonne, sont invités du 19/20 info.

Légalisation du cannabis : Débat santé publique avec députés LFI

La proposition de légaliser le cannabis dans le but de mieux contrôler sa distribution et sa consommation suscite un vif débat parmi les politiciens. C’est dans ce contexte que Antoine Leaument, représentant de La France Insoumise pour l’Essonne, et Alexis Izard, également député de l’Essonne, ont été conviés à participer à une discussion approfondie sur ce sujet lors de l’émission 19/20 info.

La légalisation du cannabis récréatif : un débat en France

Alors que nos voisins allemands ont franchi le pas de la légalisation du cannabis récréatif, la France demeure encore frileuse face à cette question. Une expérimentation a été timidement mise en place, se limitant uniquement au domaine médical. Antoine Leaument, député de la France Insoumise dans l’Essonne, est convaincu que la légalisation représente un moyen d’avancer sur ce sujet. Pour lui, légaliser le cannabis permettrait de lutter plus efficacement contre le trafic en intégrant cet argent dans l’économie légale et en encadrant mieux sa distribution. Il estime que la lutte contre les stupéfiants doit être abordée comme une question de santé publique, au même titre que la lutte contre la consommation d’alcool, et qu’il est plus judicieux de mener des politiques de santé publique sur des produits réglementés et légaux.

Les craintes liées à la légalisation

En France, la consommation de cannabis est toujours illégale, pourtant près d’un Français sur deux en a déjà consommé au moins une fois dans sa vie, d’après l’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (rapport 2019). Malgré cela, pour Alexis Izard, député de l’Essonne et porte-parole du groupe Renaissance à l’Assemblée nationale, la légalisation du cannabis constitue une mauvaise idée. Il avance que la taxation de la vente de cannabis, estimée à environ 1,5 milliard en France, ne suffirait pas à financer les politiques de santé publique nécessaires pour traiter les problèmes de santé induits par sa consommation. De plus, il craint que la délinquance se reporte sur d’autres drogues plus dangereuses et que le coût de production et de vente du cannabis légal soit trop élevé, favorisant ainsi le maintien des réseaux illégaux.

Lire aussi :  Joueurs de football italiens s'engagent contre les violences faites aux femmes dans un clip de Noël percutant

Face à ces arguments, Antoine Leaument (LFI) souligne qu’il existe une distinction entre un modèle de libéralisation totale où les entreprises seraient autorisées à produire du cannabis sans contraintes, et le modèle québécois où une société unique contrôlerait la politique de vente. Selon lui, dans ce dernier cas, il serait possible de proposer un prix de vente compétitif sur le marché légal, ce qui limiterait l’attrait pour le marché noir.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *