"Etre neutre c'est être du côté de l'agresseur", dénonce le juge Durand, ancien co-président de la Ciivise
          Malgré son éviction de la Ciivise en décembre dernier, le magistrat continue de dénoncer "les défaillances" du système concernant les violences sexuelles sur les enfants.

Dénonces défaillances système violences sexuelles enfants : juge Durand

Bien que le magistrat ait été contraint de quitter la Ciivise en décembre dernier, il poursuit inlassablement ses efforts pour mettre en lumière les lacunes du système en ce qui concerne les violences sexuelles perpétrées à l’encontre des enfants.

La prise de parole rare mais intense d’Édouard Durand

Depuis son départ de la présidence de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) en décembre 2023, Édouard Durand se fait discret mais sa voix résonne toujours. Invité sur France Culture le vendredi 1er mars, suite à la sortie de son pamphlet intitulé « 160 000 enfants. Violence sexuelle et déni social », le magistrat continue de dénoncer les lacunes du système face aux violences sexuelles sur les mineurs. Selon lui, « l’interdit n’est pas de violer, l’interdit c’est d’en parler », souligne le juge pour enfants.

Dans son ouvrage (publié dans la collection Tracts, chez Gallimard), le juge explique que toute scène de violence sexuelle implique trois acteurs : la victime, l’agresseur et le tiers. Ce tiers représente « les institutions, la société », et pour Édouard Durand, c’est ce tiers qui faillit : « Il préfère adopter une position de spectateur, une position favorisée par l’impunité des agresseurs. » Il affirme également que « être neutre c’est être du côté de l’agresseur », afin de mettre en lumière l’urgence de réagir face à ces violences.

Un soutien insuffisant pour les victimes

Édouard Durand pointe du doigt une politique publique qui ne suffit pas à soutenir les victimes, rappelant que dans 92% des cas, les enfants qui dévoilent les sévices qu’ils ont subis ne reçoivent pas le soutien nécessaire des adultes. Il souligne l’importance pour un enfant victime de se sentir protégé et cru s’il décide de parler. Cependant, le rapport de la Ciivise révèle que 60% des professionnels qui reçoivent une révélation d’un enfant ne réagissent pas.

Lire aussi :  Des rescapées de la Shoah rencontrent des jeunes pour prévenir l'antisémitisme

Ces chiffres préoccupent fortement le magistrat. Malgré les 82 recommandations émises par la Ciivise après trois années de travail, portant notamment sur la formation des professionnels, la détection précoce par des questionnements systématiques et la lutte contre l’impunité, Édouard Durand note l’importance des prises de position publiques sur ce sujet. Il cite notamment l’engagement de personnalités telles que Judith Godrèche, qui a récemment dénoncé les agressions sexuelles et viols qu’elle a subis, en portant plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *