Pédocriminalité : un réseau de vente de vidéos pédopornographiques sur Telegram démantelé en France
          Au moins 15 000 images ont été découvertes dans le cadre de cette enquête conduite à travers la France.

Démantèlement d’un réseau pédopornographique sur Telegram en France : 15 000 images découvertes.

Dans le cadre de cette enquête menée à travers l’ensemble du territoire français, les enquêteurs ont mis au jour pas moins de 15 000 clichés.

Le bureau du procureur de Paris a annoncé, le vendredi 9 février, le démantèlement d’un réseau pédocriminel qui opérait en ligne. Une dizaine de personnes soupçonnées d’avoir tenu un groupe sur l’application de messagerie Telegram, proposant la vente de « sextapes » d’adolescents, ont été déférées jeudi, selon un communiqué.

Suite à un signalement reçu en mars dernier, les enquêteurs ont réussi à identifier les personnes impliquées, malgré leur utilisation de pseudonymes et d’un réseau crypté. Certaines sont soupçonnées d’être les gérants et administrateurs de la plateforme, selon la procureure de la République Laure Beccuau.

Toutes ces personnes seront jugées pour détention et diffusion en bande organisée d’images de mineurs présentant un caractère pornographique en utilisant un réseau de communication électronique. L’enquête, conduite à travers toute la France, a permis la découverte d’au moins 15 000 images illicites, indique le communiqué.

Cette opération est également l’occasion de rappeler que les mineurs sont particulièrement exposés à la diffusion de leur image sur internet, y compris dans le cadre de la revente à des utilisateurs, voire à des réseaux de pédocriminels de vidéos enregistrées dans un cadre privé, souligne le parquet. Le bénéfice du réseau démantelé est estimé à plus de 50 000 euros, dont une partie a pu être saisie en cryptomonnaie.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Lire aussi :  Tags antisémites découverts à Strasbourg : enquête ouverte

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *