La députée Sandrine Josso chargée d'une mission sur la soumission chimique
          La parlementaire a porté plainte en novembre contre le sénateur Joël Guerriau, qu'elle accuse de l'avoir droguée pour l'agresser sexuellement.

Mission de Sandrine Josso sur soumission chimique : plainte contre sénateur pour agression sexuelle

En novembre dernier, la députée a déposé une plainte contre le sénateur Joël Guerriau, l’accusant d’avoir commis une agression sexuelle en l’ayant préalablement droguée.

Une mission contre la soumission chimique

La parlementaire MoDem Sandrine Josso a été mandatée par le gouvernement pour lutter contre ce qu’elle qualifie de « fléau de la soumission chimique ». Elle a exprimé sa détermination à travailler sans relâche pour améliorer la détection et la prise en charge des personnes victimes de ce phénomène, jusqu’à leur reconstruction et leur réparation. En novembre dernier, elle a déposé plainte contre le sénateur Joël Guerriau, qu’elle accuse de l’avoir droguée afin de l’agresser sexuellement.

Une mission gouvernementale de six mois

La députée dispose de six mois pour examiner toutes les questions et enjeux liés à la soumission chimique, incluant la prise en charge des victimes et la prévention de cette forme de violence. Elle devra ensuite formuler des propositions dans ces domaines, conformément à la lettre de mission qui lui a été confiée par le gouvernement.

Un engagement fort

De retour à l’Assemblée, Sandrine Josso a appelé le gouvernement à investir les ressources nécessaires pour mieux comprendre ce phénomène et trouver des solutions pour sortir toutes les victimes de l’oubli. La soumission chimique implique l’administration secrète de substances psychoactives dans le but de commettre des crimes ou des délits, mettant ainsi en danger la santé et la dignité des individus.

En acceptant cette mission, la députée montre son engagement à lutter contre ce fléau et à soutenir les victimes. Son approche globale vise à sensibiliser, informer et protéger la société contre ce type d’agissements criminels.

Lire aussi :  Retrait autorité parentale après condamnations : vote unanime à l'Assemblée

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *