20 millions de Français verront leur maison se fissurer dans les prochaines années : comprendre les causes et protéger votre domicile

De plus en plus de foyers français voient leurs maisons se fissurer à cause des sécheresses répétées. Une étude récente révèle que 20 millions de Français pourraient être concernés par ce phénomène d’ici 2050. Les maisons bâties sur un sol argileux sont particulièrement vulnérables, car le cycle de gonflement et rétractation du sol endommage les fondations et la structure.

Les chiffres sont alarmants : entre 2006 et 2022, le nombre de maisons affectées a augmenté de 145%. Le changement climatique ne fait qu’aggraver la situation, selon une étude menée par l’association Conséquences et la start-up Callendar. Ces institutions ont mis en lumière les régions les plus touchées par ce sinistre.

Face à ces constats, il est crucial d’adopter des mesures pour protéger nos habitations contre ces effets dévastateurs.

13,6 millions de maisons affectées

D’ici 2050, environ trois quarts des maisons individuelles en France pourraient subir des fissures, menaçant ainsi près de 13,6 millions d’habitations. Les régions les plus vulnérables incluent le Centre-Val-de-Loire, l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine, l’Île-de-France, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Ces fissures pourraient toucher jusqu’à 20 millions de personnes.

Des zones actuellement moins à risque comme la Bretagne et la Normandie pourraient voir leur taux de sinistralité exploser de plus de 100%. Cette situation est aggravée par plusieurs facteurs :

  • L’ancrage peu profond des maisons sans sous-sol ou vide sanitaire.
  • La proximité d’arbres matures qui assèchent le sol.

En résumé, il est crucial pour les propriétaires d’être conscients de ces risques afin de prendre les mesures nécessaires.

Êtes-vous touché ?

Pour évaluer les risques de fissures dans votre maison, Callendar propose une application appelée « Risque Maison Climat RGA ». Elle permet à chacun d’identifier les dangers potentiels en fournissant son adresse et quelques informations sur la structure du bâtiment.

A lire aussi  Guide complet de la rénovation intérieure d'une maison à Agen avec l'entreprise Langel

Selon Sylvain Trottier, directeur de l’association Conséquences, cette application aide à repérer les facteurs principaux qui contribuent aux fissures des maisons. Le climat joue un rôle crucial dans ces risques.

Si vous constatez déjà des fissures, contactez vos voisins pour vérifier s’ils rencontrent le même problème. Pour une maison récente (moins de 10 ans), sollicitez votre assureur dommages ouvrage pour activer la garantie. Dans le cas d’une habitation plus ancienne, adressez-vous à la mairie locale pour demander une reconnaissance de catastrophe naturelle et obtenir une indemnisation.

Des mesures préventives seront nécessaires à l’avenir pour atténuer les effets de la sécheresse sur les habitations françaises.

Source demotivateur.fr