Magazine « New Romance » : phénomène littéraire en vogue sur les réseaux sociaux

En l’an 2024, Reworld Media Group dévoile avec fierté sa nouvelle collection de magazines, dont le prestigieux « New Romance ». Ce dernier a pour ambition d’attirer une clientèle jeune et féminine dans les rayons des kiosques à journaux.

Rédacteur en chef Nicolas Aguirre et ses magazines incarnés par des personnalités de la télévision

Nicolas Aguirre occupe le poste de rédacteur en chef chez Reworld Media Group, un groupe comprenant des titres prestigieux tels que GraziaCloserTéléstarScience et Vie ou encore Top Santé. Il a été à l’origine de la tendance des magazines incarnés par des personnalités du petit écran, telles que « Mission Patrimoine » avec Stéphane Bern, ou encore Michel Cymes apparaissant dans « Dr. Good ! » (racheté ultérieurement par Prisma). Selon lui, bien que la qualité du contenu des magazines reste un critère déterminant, l’attachement du public envers une personnalité télévisuelle joue également un rôle crucial. Il ne s’agit pas simplement d’apposer le nom et la photo d’une célébrité, mais plutôt de son implication réelle dans le projet. Stéphane Bern, par exemple, est fortement impliqué dans « Mission Patrimoine » comme le souligne Nicolas Aguirre : « Nous l’avons approché. Il a été séduit par le projet, qui met en lumière le patrimoine mais aussi les individus qui le préservent. Tous ces artisans, ces experts des métiers d’art qui se battent pour préserver le patrimoine en France. »

Lancement du magazine « New Romance » le 27 juin

Après avoir exploré des thématiques telles que la santé, l’histoire ou les jeux de réflexion, Reworld Media se lance dans la création d’un nouveau magazine. Ce dernier s’attaque à un phénomène littéraire né du succès de « Cinquante Nuances de Grey » : la New Romance. Ce genre, qui revisite le roman à l’eau de rose avec des touches plus audacieuses, a connu un succès fulgurant en 2023. Selon Nicolas Aguirre, il s’agit d’une forme de littérature à part entière. La sortie du premier numéro du magazine « New Romance » est prévue pour le 27 juin. Un défi de taille pour lui. Cette revue cible un public jeune âgé de 15 à 30 ans, principalement féminin, qu’il faudra « surtout inciter à se rendre chez les marchands de journaux ». « Pour l’instant, je pense qu’aucun d’entre eux ne sait où se trouve le kiosque le plus proche de chez lui », plaisante-t-il, « il va falloir les attirer. Et pour cela, nous nous sommes appuyés sur une équipe d’experts, d’influenceuses qui nous ont fourni tous les codes, toutes les tendances actuelles ». La New Romance, c’est « une histoire d’amour avec des scènes de sensualité », résume-t-il, « c’est l’équivalent de la collection Harlequin en 2024 ».

A lire aussi  Tournage de « La bonne étoile » dans les Vosges avec Poelvoorde, Lamy et Zylberstein

source informationnelle : francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *