Fin du droit du sol à Mayotte : "Il s'agit d'une mesure nécessaire à la survie de Mayotte", se réjouit le député LR de l'île, Mansour Kamardine
          À son arrivée sur l'île dimanche matin, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que l'exécutif intégrerait à un projet de révision constitutionnelle la fin du droit du sol pour les personnes nées à Mayotte. "Il ne sera plus possible de devenir Français si l'on n’est pas soi-même enfant de parents français".

Fin du droit du sol à Mayotte : mesure nécessaire à la survie de l’île, se réjouit le député LR

Lors de son débarquement sur l’île en ce dimanche matin, le ministre en charge des affaires intérieures, Gérald Darmanin, a évoqué la volonté du gouvernement d’inclure dans un projet de révision de la Constitution la suppression du droit du sol pour les individus nés à Mayotte. Désormais, il ne sera plus envisageable d’acquérir la nationalité française si l’on ne peut justifier d’une filiation directe avec des parents français.

Mansour Kamardine, député LR de Mayotte, s’est exprimé dimanche 11 février sur l’annonce de Gérald Darmanin de mettre fin au droit du sol sur l’île. Selon M. Kamardine, il s’agit d’une mesure nécessaire à la survie de Mayotte et il se réjouit que le gouvernement et l’État aient enfin compris cela.

En déplacement à Mayotte, le ministre de l’Intérieur a fait plusieurs annonces dont celle de mettre fin à l’inscription du droit du sol, une mesure qui sera incluse dans une prochaine révision constitutionnelle voulue par le président de la République. Cela signifie qu’il ne sera plus possible de devenir Français à Mayotte si on n’est pas enfant de parents français.

Mansour Kamardine rappelle que cette décision était une demande très forte des élus mahorais. Il se réjouit que le gouvernement ait enfin compris ce qu’il se passe à Mayotte et l’exaspération des habitants de l’île.

Concernant les barrages mis en place sur l’île depuis environ deux semaines par des collectifs citoyens pour protester contre l’insécurité et l’immigration illégale, le député espère que les Mahorais vont les lever. Cependant, il prévient le gouvernement en soulignant qu’il y a déjà eu des promesses non tenues par le passé.

Lire aussi :  Aide humanitaire à Gaza : Priorités pour la nourriture, les médicaments et l'eau, selon le directeur de Première urgence internationale

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *