Reportage



  

  
  

      

  

  
    "Sans la campagne, vous ne mangerez pas" : en Espagne, les agriculteurs sont déterminés à poursuivre leur mobilisation
          Comme il y a quelques jours en France, les agriculteurs espagnols protestent notamment contre la "concurrence déloyale" et l'accumulation de normes.

Agriculteurs espagnols déterminés à poursuivre leur mobilisation pour la concurrence déloyale et l’accumulation de normes

De la même manière qu’il y a quelques jours en France, les exploitants agricoles espagnols expriment leur mécontentement en manifestant, mettant en avant leur opposition à la « concurrence déloyale » ainsi qu’à l’accumulation excessive de règles et réglementations.

En France, certains semblent se calmer, tandis qu’en Espagne, d’autres sont prêts à prendre le relais. À l’appel des trois principales organisations du secteur, des milliers d’agriculteurs ont fait entendre leur voix de l’autre côté des Pyrénées. Des manifestations ont été convoquées dans quatre provinces, équivalent de nos départements, et d’autres suivront dans les prochaines semaines.

Les manifestations des agriculteurs espagnols se caractérisent par le bruit des moteurs et des klaxons des tracteurs, ainsi que par le son des cloches du bétail. À Ávila, au nord-ouest de Madrid, les agriculteurs se sont donné rendez-vous devant la célèbre muraille romane pour les premières mobilisations officielles, autorisées par les autorités. Ils affirment vouloir soutenir ou prolonger les mobilisations de leurs homologues en Allemagne, en Italie et en France, car leurs revendications et leurs craintes sont similaires.

Les agriculteurs espagnols expriment leur crainte d’une concurrence déloyale de la part des pays tiers qui ne font pas partie de l’Union européenne et ne sont pas soumis aux mêmes contrôles. Ils redoutent notamment l’impact du Mercosur, qui pourrait faire baisser les prix de la viande dans toute l’Union européenne en raison de la production massive du Brésil. De plus, ils critiquent une bureaucratie absurde qui les oblige à passer des heures chaque semaine dans la paperasse.

Les agriculteurs dénoncent également l’accumulation de normes qu’ils estiment mal faites et trop contraignantes. Les normes européennes sont déjà difficiles à respecter, mais elles se durcissent encore en Espagne, au niveau régional et départemental. Ils estiment que ces normes limitent leur liberté de semer ce qu’ils veulent et de labourer quand il pleut. Certains affirment même que ces normes favorisent la prolifération des mauvaises herbes et des moustiques.

Lire aussi :  Décès du président namibien Hage Geingob, militant anti-apartheid, à 82 ans : soutien à la plainte de l'Afrique du Sud contre Israël

Les manifestations des agriculteurs ont rassemblé près de 150 tracteurs dans les grandes avenues d’Ávila. Devant la préfecture, une banderole avec l’inscription « La campagne n’en peut plus » a été déployée par les responsables syndicaux. Une autre banderole, plus discrète, rappelle l’importance de l’agriculture pour l’alimentation de tous.

Ces mobilisations reflètent le mécontentement grandissant des agriculteurs espagnols face aux problèmes auxquels ils sont confrontés. Ils demandent des mesures concrètes pour faire face à la concurrence déloyale et pour alléger les contraintes administratives qui pèsent sur eux.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *