Actualités

Homme écroué pour « meurtre en raison de la race » d’une femme rom en Haute-Savoie

Le 22 février dernier, à Chênex, une localité située à proximité de la frontière suisse, une tragédie a frappé une femme de 40 ans, déjà mère et enceinte de sept mois. Cette victime, dont l’identité n’a pas été révélée, a perdu la vie suite à une attaque mortelle. Ce drame a bouleversé la communauté locale et suscité une vague d’émotion et de solidarité.

Deux individus inculpés et incarcérés pour des crimes motivés par la haine raciale

Deux individus ont été inculpés et placés en détention pour « meurtre et tentative de meurtre commis en raison de la race, de l’ethnie, de la nation ou de la religion », suite au décès en février dernier d’une mère rom, a annoncé la procureure de la République d’Annecy, Line Bonnet, le samedi 8 juin.

La victime, une femme de 40 ans enceinte de sept mois, a été touchée par un tir alors qu’elle inspectait les dégâts survenus à son mobile-home, où elle résidait avec son conjoint et leurs deux filles âgées de 13 et 14 ans. Le 22 février, à Chênex (Haute-Savoie), près de la frontière suisse, leur logement a été visé par plusieurs tirs d’arme à feu.

Le principal suspect admet avoir tiré

Le principal suspect, âgé de 26 ans, a avoué être l’auteur des tirs dirigés contre la famille, tout en niant avoir intentionnellement touché la victime, mortellement atteinte à l’abdomen, selon les déclarations de la magistrate. Un autre individu, âgé de 30 ans et également inculpé pour les mêmes faits, a reconnu avoir transporté le tireur armé sur les lieux du crime et l’avoir récupéré par la suite.

A lire aussi  Incendies Répétés dans le Parc de Loisirs des Côtes-d’Armor : Un Suspect Recherché

Les deux accusés ont également reconnu avoir tiré des coups de feu deux jours auparavant, le 20 février, sur plusieurs caravanes d’une aire d’accueil des gens du voyage à Viry, située à quelques kilomètres de là où plusieurs familles résidaient. Bien que des caravanes aient été touchées, aucun blessé n’est à déplorer, selon le parquet d’Annecy. Les deux individus ont été placés en détention provisoire le vendredi.

Depuis de nombreuses années, des tensions considérables existent entre la population locale et la communauté des gens du voyage en Haute-Savoie, en particulier dans la région du Genevois où se situe le village de Chênex. Les débats sont alimentés par le manque d’aires d’accueil dénoncé d’un côté, et les installations sauvages sur des terrains illégaux de l’autre, ainsi que des accusations d’atteinte à la tranquillité et à la sécurité publique.

source informationnelle : francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *