Orvet : Votre guide complet vers la compréhension de cet fascinant reptile

L’orvet, aussi appelé serpent de verre, est un lézard sans pattes qui aide à lutter contre les nuisibles au jardin. Il est inoffensif et mérite d’être protégé.

Identifier les serpents

L’orvet se distingue par son museau pointu et son corps lisse et allongé. Ses écailles sont brillantes, de teintes variées comme le brun, le gris ou la couleur brique. Les femelles ont des bandes sombres sur le ventre. Pour différencier l’orvet d’un serpent, observez sa tête et ses yeux : si l’animal cligne des yeux, alors c’est un orvet; sinon, il s’agit d’un serpent car ce dernier possède une paupière immobile et transparente.

Venimeux, l’orvet ?

L’orvet est un animal inoffensif, sans venin.
Il ressemble à un lézard sans pattes.

La dangerosité de sa morsure

L’orvet est un animal qui ne mord presque jamais. Sa morsure n’est pas dangereuse car il n’a pas de venin. Il peut sacrifier l’extrémité de sa queue pour échapper à un prédateur, tout comme le lézard. Cette astuce lui permet de s’enfuir en laissant son bout de queue encore en mouvement derrière lui pour distraire son agresseur. Cependant, il ne peut utiliser ce stratagème qu’une seule fois.

Il est important de protéger les orvets car ils sont menacés par l’agriculture intensive et les pesticides. Parfois confondus avec des serpents, ces animaux inoffensifs sont souvent blessés ou tués par mégarde par les gens qui ne les reconnaissent pas correctement. Les populations d’orvets sont considérées comme étant peu préoccupantes sur le plan de la conservation selon l’Union internationale pour la conservation de la nature.

A lire aussi  Faut-il désherber avant de passer le motoculteur?

Taille maximale possible

Le corps de l’orvet mâle mesure jusqu’à 40 cm maximum, tandis que la femelle peut atteindre 50 cm. Les jeunes orvets mesurent entre 5 et 10 cm. Ils vivent environ 20 ans mais rarement atteignent cet âge dans la nature. La reproduction se déroule au printemps avec des combats fréquents entre mâles. En été, les femelles pondent entre 5 et 20 œufs.

Le lézard et l’orvet sont-ils de la même famille ?

L’Anguis fragilis appartient à la famille des Anguidae.
Ce reptile est aussi appelé lézard apode.
Il ressemble aux lézards, mais n’a ni pattes ni cou.

Le lézard est-il vraiment fragile ?

Le serpent de verre, aussi connu sous le nom scientifique de *fragilis*, peut paraître fragile à cause de sa capacité à perdre sa queue. Cependant, malgré cette particularité, il n’est pas aussi vulnérable qu’il n’y paraît. Sa queue repousse moins efficacement que celle d’un lézard et il se déplace moins rapidement qu’un serpent classique.

Localisation des orvets en France

Les orvets se trouvent partout en France, sauf dans certains pays européens. Ils habitent généralement sous les 1200 mètres d’altitude, parfois jusqu’à 2000m. Ces reptiles sont plus rares dans certaines régions du sud de l’Europe.

Résidence et cadre de vie

L’orvet aime se cacher dans les endroits sombres et humides comme le compost, les tas de feuilles ou de branches, les herbes hautes, ou les vieilles souches. On peut le repérer en forêt, dans une haie ou une friche. Chez soi, il se dissimule parfois sous des pierres ou des objets entreposés.

A lire aussi  Les secrets de l'Anthurium andraeanum : soins, culture et conseils

Alimentation de l’orvet

L’orvet est un allié précieux pour les jardiniers, car il se nourrit de divers nuisibles tels que les limaces et les escargots. Il contribue ainsi à protéger le potager des ravages causés par ces créatures indésirables. Bien qu’il puisse manger des vers de terre, son appétit pour les autres parasites en fait un allié utile dans la lutte contre les invasions nuisibles.

Attirer un orvet dans son jardin

Pour attirer un orvet, pensez à lui offrir un environnement humide où il peut se cacher et de la nourriture. Un tas de compost est idéal car il regorge d’insectes et de vers qui sont ses proies préférées. De plus, le compost offre une chaleur confortable pour l’orvet en hiver. Une autre astuce est d’utiliser du paillage dans votre potager, ce qui permet à l’orvet de rester proche des limaces qui menacent vos plantes.

Orvets : pattes ou pas ?

Les orvets ont évolué sans leurs pattes pour mieux creuser. Certains pythons gardent de petits morceaux de membres anciens. À l’aide d’une radio, on pourrait voir ces vestiges en détail.

Jeune bébés orvets dans mon jardin : que faire ?

– Laissez les jeunes orvets tranquilles pour qu’ils grandissent.
– Ne dérangez pas leur habitat, ils aideront à contrôler les nuisibles plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *