Appel du parquet après la relaxe de François Bayrou : "Difficile à comprendre pour ne pas dire incompréhensible", estime le président du MoDem
          Invité de France Bleu Béarn Bigorre, le président du MoDem estime que les magistrats "ne trouveront rien de plus à l‘appel" dans l'affaire des assistants parlementaires européens de son parti.

Bayrou relaxé : appel du parquet jugé difficile à comprendre, selon le président du MoDem

Présent sur le plateau de France Bleu Béarn Bigorre, le chef du parti MoDem exprime son opinion selon laquelle les juges ne parviendront pas à découvrir de nouvelles informations dans l’affaire concernant les assistants parlementaires européens de son parti.

François Bayrou, maire de Pau et président du MoDem, a exprimé son incompréhension face à l’appel du parquet dans l’affaire des assistants parlementaires européens du MoDem. Selon lui, cet appel est difficile à comprendre voire incompréhensible. Il souligne que cette affaire a été marquée par des accusations violentes, sept années d’enquête et d’instruction, ainsi que six semaines de procès. Malgré tout cela, aucun élément n’a pu être retenu contre lui et ses proches, rendant les autres accusations impossibles à soutenir. Le tribunal a prononcé une relaxe, affirmant que c’était le seul jugement possible. Dans ce contexte, François Bayrou est surpris par la décision du parquet de faire appel.

Le maire de Pau ne se dit pas du tout préoccupé par le nouveau procès à venir. Il s’interroge sur le coût de ces enquêtes pour le contribuable et sur l’absence de préjudice dans cette affaire. Il souligne que durant toutes ces années, de nombreux enquêteurs, magistrats et juges d’instruction ont été mobilisés, sans qu’ils ne trouvent quoi que ce soit. Pour lui, il y a deux explications possibles à cela : soit ils sont incompétents et dans ce cas c’est de l’argent public perdu, soit il n’y a aucun doute sur son innocence et il ne comprend pas pourquoi le parquet fait appel. Il dénonce également le fait que l’accusation estimait le préjudice à environ 200 000 euros sur quinze ans, soit moins de 20 000 euros par an, ce qui ne justifie pas selon lui une telle procédure.

Lire aussi :  Affaire Théo : policiers condamnés à peines de prison avec sursis

François Bayrou affirme ne pas être inquiet et parle d’acharnement. Il estime que le jugement a été rendu et que cette volonté de continuer un procès déjà jugé est une tentative de salir la probité d’un courant politique et d’un homme. Pour lui, le jugement ayant été apporté, il n’éprouve aucune gêne à voir porter un appel. Il se dit serein quant à la suite de l’affaire, considérant que s’ils n’ont rien trouvé lors de la première instance, ils ne trouveront rien de plus lors de l’appel.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *