Deux suspects mis en examen dans l’agression de Prisca Thevenot : le majeur en détention provisoire et le mineur sous contrôle judiciaire

Agression de Prisca Thevenot : les deux suspects sont mis en examen, le majeur placé en détention provisoire et le mineur sous contrôle judiciaire 
    (nouvelle fenêtre)
  
          C'est ce qu'a annoncé le parquet de paris, vendredi soir.

L’individu principal suspect, qui est âgé de 20 ans, possède déjà deux antécédents judiciaires, alors que le mineur, quant à lui âgé de 17 ans, a été condamné pour des infractions liées au vol et à la possession d’une arme.

Deux personnes mises en cause dans l’agression de Prisca Thevenot mises en examen

Les deux individus impliqués dans l’attaque de Prisca Thevenot, de sa suppléante et de deux militants à Meudon le mercredi 3 juillet, ont été inculpés ce vendredi 5 juillet. Les accusations portent notamment sur des violences commises envers un élu sans incapacité totale de travail, concernant la porte-parole du gouvernement, selon le parquet de Nanterre.

Le suspect majeur a été placé en détention provisoire tandis que le mineur a été placé sous contrôle judiciaire avec une obligation de placement en centre éducatif fermé. Des circonstances aggravantes ont été retenues pour la personne majeure, notamment des violences commises en collaboration avec un mineur.

En détails, les deux suspects sont également accusés de violences en réunion sans incapacité pour le militant non blessé, de violences envers un élu avec arme entraînant une incapacité totale de travail inférieure à huit jours, et de dégradations graves envers la suppléante de Prisca Thevenot, Virginie Lanlo. Enfin, des accusations de violences en réunion avec arme par un majeur agissant avec un mineur sont portées contre le militant ayant subi une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

Suspects déjà connus de la justice

Le suspect majeur, âgé de 20 ans, a déjà été condamné deux fois selon son casier judiciaire, pour trafic de stupéfiants et conduite sans permis. Le mineur, âgé de 17 ans, a été jugé pour vol en réunion et port d’arme, et a fait l’objet d’une mesure éducative judiciaire.

A lire aussi  Les négociations au sein du Nouveau Front populaire pour désigner un candidat pour Matignon sont au cœur des débats.

Les enquêtes se poursuivent pour clarifier le rôle des deux accusés et identifier d’autres personnes impliquées dans ces violences, ainsi que pour comprendre les motivations des suspects. Quatre personnes avaient été placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête, mais deux ont été relâchées faute de preuves suffisantes.

Le mercredi à Meudon, Prisca Thevenot, sa suppléante et deux militants ont été attaqués par un groupe d’individus lors d’une opération de collage pour les élections législatives anticipées. Quatre plaintes ont été déposées.

Source de l’article : Francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *