Jeux vidéo : Starfish, le projet d'implant cérébral directement connecté à l'esprit des joueurs
          Le fondateur de la plateforme de jeu vidéo en ligne la plus importante au monde, Steam, travaille sur un implant cérébral pour une immersion accrue dans les jeux vidéo.

Implant cérébral Starfish : plongée immersive dans les jeux vidéo

Le créateur de la principale plateforme de jeu vidéo en ligne mondiale, Steam, s’attelle actuellement au développement d’un implant cérébral révolutionnaire visant à offrir une expérience de jeu encore plus immersive.

Gabe Newell, un visionnaire du monde du jeu vidéo

Gabe Newell, le fondateur de Valve, l’éditeur de jeux vidéo connu pour des titres emblématiques tels que Counter-Strike, ainsi que de la plateforme de distribution en ligne Steam, aspire à révolutionner le domaine de la technologie avec une innovation vidéoludique nommée Starfish. Cette avancée technologique vise à concurrencer directement les implants cérébraux d’Elon Musk. Ce dernier, à la tête de X (anciennement Twitter), de Tesla et de SpaceX, a récemment finalisé le développement d’une puce cérébrale appelée Telepathy, destinée au traitement des maladies neurologiques. En revanche, Newell cible une tout autre clientèle : les adeptes de jeux vidéo.

Starfish, encore à l’état de projet, prendra la forme d’un casque de réalité augmentée à placer sur la tête. L’implant, de la taille d’un ongle, sera positionné près du crâne. Sa mission consistera à intensifier les émotions ressenties telles que la peur, la joie ou le stress. Pour ce projet, Newell s’entoure d’Alan Yates, ancien ingénieur matériel chez Valve, ainsi que d’un groupe de scientifiques comprenant des neuro-ingénieurs et un physicien. Starfish, également le nom de l’entreprise de Newell, se consacre au développement d’implants unidimensionnels. Ces dispositifs mini-invasifs visent à permettre la neuromodulation, l’enregistrement neuronal et la stimulation magnétique transcrânienne. Newell assure que sa puce révolutionnera l’expérience des jeux vidéo, offrant des niveaux d’immersion inégalés et ouvrant de nouveaux horizons en termes de perception et d’interaction.

Lire aussi :  En 2023, les jeux vidéo - retour sur les actualités clés | PODCAST

Pénétrer l’univers psychique des individus

L’intérêt de Newell pour ce domaine n’est pas récent. En 2021, il avait déjà évoqué l’idée d’une interface cerveau-ordinateur pour les jeux vidéo avec un casque nommé OpenBCI. À l’époque, son objectif était d’aider les développeurs à interpréter les signaux émis par le cerveau des joueurs. Explorer l’univers psychique des individus est une quête commune parmi les milliardaires de la technologie tels que Newell, Musk et Mark Zuckerberg de META/Facebook. Si certains, comme Elon Musk et sa société Neuralink, aspirent à aider les personnes paralysées à marcher ou à restaurer la vue des aveugles, Newell ambitionne de plonger les joueurs dans des mondes virtuels. En revanche, Facebook a récemment abandonné l’idée des implants pour se concentrer sur les montres connectées.

Cependant, des spécialistes de l’Université de Pennsylvanie ont souligné que les procédures invasives, en particulier une fois implantées dans le crâne, sont irréversibles. De plus, des questions éthiques et de sécurité telles que les mises à jour des puces et leur durée de vie se posent.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *