Jeux vidéo : comment les historiens ont réussi à reconstituer Bagdad dans "Assassin's Creed Mirage"
          À l'occasion de la Paris Games Week qui s'ouvre ce mercredi à Paris, nous avons rencontré Thierry Noël, historien engagé par le studio Ubisoft pour fournir aux équipes créatives toutes les précisions permettant de faire renaître l'âge d'or de la cité.

Historien reconstitue Bagdad dans « Assassin’s Creed Mirage » aux Paris Games Week.

En prévision de la Paris Games Week qui ouvrira ses portes ce mercredi à Paris, nous avons eu l’opportunité de discuter avec Thierry Noël, un historien passionné choisi par le célèbre studio Ubisoft pour apporter à ses équipes créatives les informations essentielles afin de recréer avec précision la splendeur passée de la ville.

Thierry Noël, un enseignant passionné d’histoire, a eu l’occasion de concilier sa passion pour les jeux vidéo et la recherche dans le cadre de son travail chez Ubisoft, le célèbre studio français. Après avoir enseigné au lycée franco-bolivien de La Paz, il est devenu historien à temps plein au sein de cette entreprise. Ubisoft est connu pour être le créateur de la populaire saga de jeux vidéo Assassin’s Creed, qui compte plus de 200 millions de joueurs à travers le monde. Le dernier opus de cette série, intitulé Assassin’s Creed Mirage, permet aux joueurs d’explorer Bagdad au IXe siècle et d’incarner un personnage nommé Basim, qui souhaite devenir un assassin confirmé.

Pour rendre cette reconstitution de la cité de Bagdad aussi réaliste que possible, Thierry Noël et son équipe se sont plongés dans des recherches archéologiques approfondies et ont même rencontré des universitaires spécialisés. Cette étape leur a permis de fournir aux équipes de création d’Ubisoft les éléments nécessaires pour modéliser la ville de la manière la plus crédible possible. Le choix de cette époque précise pour le jeu est significatif car il s’agit d’une période de chaos politique et social intense, caractérisée par de nombreuses conspirations. À cette époque, Bagdad était également un centre économique mondial important. Toutes ces données historiques ont été essentielles pour la réussite du jeu Assassin’s Creed Mirage.

Lire aussi :  Sorties jeux d'octobre : "Assassin's Creed Mirage", "Super Mario Bros. Wonder", "Marvel's Spider-Man 2" au programme

Chaque détail est soigneusement étudié, du design des bâtiments aux tissus utilisés. Par exemple, la vieille ville de Bagdad a été détruite lors d’un pillage au XIIIe siècle, ce qui a rendu l’accès aux sources écrites et aux descriptions de l’époque difficile. L’équipe de développement a également dû se poser des questions sur les tissus et les matériaux utilisés à cette époque. Compte tenu du fait que la ville était principalement construite en brique crue, ces informations ont été cruciales pour garantir l’authenticité de la reconstitution. Même la façon dont les personnages s’habillent et se différencient selon leurs origines a été minutieusement étudiée pour refléter la diversité de cette époque.

Le scénario du jeu se mélange avec la grande histoire, au point où il est difficile de les dissocier. Assassin’s Creed Mirage offre également aux joueurs la possibilité de découvrir les lieux emblématiques de Bagdad sans avoir à combattre des ennemis ou à voler des marchands. Thierry Noël espère que ce jeu pourra même être utilisé comme support d’enseignement, en étant accompagné du travail d’un enseignant. Il souhaite également que cet univers virtuel puisse susciter des vocations chez les jeunes, en leur donnant envie de se tourner vers des carrières dans l’histoire ou l’archéologie.

La reconnaissance de l’industrie vidéoludique en tant qu’industrie culturelle importante est de plus en plus présente. Cela a été illustré par la visite de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, dans les studios d’Ubisoft à l’occasion du lancement du jeu Assassin’s Creed Mirage. Cette industrie génère désormais des revenus supérieurs à ceux du cinéma et de la musique réunis, ce qui démontre son rayonnement et sa popularité croissante.

Lire aussi :  Les secrets de longévité de Mario, star de retour dans "Super Mario Bros Wonder"

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *