Jeux vidéo : les employés d'Ubisoft appelés à faire grève pour réclamer une hausse de salaires
          Malgré un chiffre d'affaires en hausse, les augmentations de salaires proposées par la direction depuis deux ans sont "largement en-dessous de l'inflation", dénoncent les syndicats sur France Culture.

Grève à Ubisoft pour des salaires insuffisants malgré hausse chiffre d’affaires – syndicats

Les représentants syndicaux ont vivement critiqué les propositions salariales faites par la direction ces deux dernières années lors d’une émission sur France Culture. Ils soulignent que malgré une croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise, les augmentations salariales sont nettement inférieures à l’inflation en cours.

Les salariés du plus grand studio français de jeux vidéo, Ubisoft, sont appelés à faire grève le mercredi 14 février, selon une source syndicale citée par France Culture. Trois syndicats, à savoir Solidaire informatique, STJV (Syndicat des travailleurs du jeu vidéo) et la Fédération FIECI CFE-CGC, réclament une augmentation des salaires pour compenser l’inflation.

Les organisations syndicales estiment que leurs revendications n’ont pas été entendues lors des négociations annuelles précédentes. « Il est apparu que nous étions prêts à négocier, mais qu’en face une décision était déjà plus ou moins établie », déplore Pierre-Étienne Marx, délégué du Syndicat des travailleurs du jeu vidéo chez Ubisoft, lors d’une interview pour France Culture. Le représentant syndical dénonce ainsi une proposition d’augmentation salariale insuffisante pour la deuxième année consécutive, inférieure à l’inflation et même d’un pourcentage inférieur à celui de l’année précédente. Les syndicats rappellent que malgré cela, le géant français des jeux vidéo a connu une hausse de son chiffre d’affaires au premier semestre.

Face à cette situation, les trois syndicats appellent tous les salariés d’Ubisoft à se mobiliser lors d’une journée de grève mercredi. Pierre-Étienne Marx explique que cette date a été choisie symboliquement car elle est liée à la passion et que de nombreuses personnes travaillent dans l’industrie du jeu vidéo par passion. Il estime également que c’est sûrement par passion que les salariés acceptent souvent d’avoir des salaires inférieurs de 10 à 20% à ce qu’ils pourraient obtenir dans d’autres secteurs d’activité avec leur niveau de diplôme.

Lire aussi :  Antarctique : appel à volontaires, manifestation pro-Palestine et sortie jeux Mario VS Spiderman

Cependant, Pierre-Étienne Marx craint que cette passion pour le métier ne disparaisse progressivement en raison des contraintes imposées par une grande entreprise qui ne correspondent pas nécessairement aux attentes créatives des employés, ainsi que du traitement réservé aux salariés, car il semble qu’ils ne puissent même pas compenser la perte de leur pouvoir d’achat due à l’inflation.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *