Écrans : les tout-petits déjà accros, un enjeu de santé publique
          Une proposition de loi déposée lundi 8 avril dans l'Hémicycle propose de réguler le temps d'écran des plus jeunes. Aujourd'hui, les enfants en bas âge sont aussi concernés par la dépendance aux tablettes, portables ou à la télé.

Dépendance écrans tout-petits : proposition loi réguler temps.

Le lundi 8 avril, une proposition de loi a été présentée à l’Assemblée nationale afin de légiférer sur l’utilisation des écrans chez les enfants en bas âge. Cette proposition vise à contrôler le temps passé par les plus jeunes devant les tablettes, les téléphones portables ou la télévision. En effet, de nos jours, il est de plus en plus fréquent de constater une dépendance chez les tout-petits à l’égard de ces outils numériques.

Les écrans et les jeunes enfants : un sujet de préoccupation croissant

Les écrans sont devenus omniprésents dans notre société moderne, présents sous différentes formes telles que les tablettes, les téléphones portables et la télévision. De nos jours, de nombreux parents autorisent l’exposition de leurs enfants dès leur plus jeune âge à ces écrans. Certains limitent cependant strictement cette exposition, comme en témoigne la mère d’un garçonnet de deux ans et demi qui permet à son fils de regarder des programmes tels que ‘Pierre Lapin’ ou ‘Tchoupi’ pendant dix minutes maximum par jour.

Une enquête menée par France Télévisions auprès des parents a révélé que la plupart d’entre eux sont plutôt réticents à l’idée d’exposer leurs enfants aux écrans avant leur entrée à l’école maternelle.

Les risques liés à l’exposition précoce des tout-petits aux écrans

Les professionnels de la santé sont formels : il est recommandé de ne pas exposer les jeunes enfants aux écrans avant l’âge de 3 ans. Cependant, la réalité est toute autre. À l’âge de 2 ans, les enfants passent en moyenne 56 minutes par jour devant les écrans, un chiffre qui monte à 1h20 à l’âge de 3 ans et demi. Ces moyennes cachent des cas plus préoccupants.

Lire aussi :  Jeux vidéo de mars : "Dragon’s Dogma 2", "Rise of the Ronin", "Outcast 2" et "Alone in the Dark".

Ainsi, à l’hôpital de Bondy, en Seine-Saint-Denis, des consultations sont spécifiquement dédiées aux jeunes enfants présentant une dépendance aux écrans. Des cas où l’enfant réagit violemment à l’extinction de l’écran sont révélateurs de cette addiction. Ces situations peuvent entraîner des retards de développement chez l’enfant. C’est pourquoi une proposition de loi a été déposée le lundi 8 avril afin de réglementer l’usage des écrans dans les crèches et chez les assistantes maternelles à domicile.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *