Au domaine de Chaumont-sur-Loire : peintres et sculpteurs racontent la magie, la beauté et les blessures de la nature
          Parcourir le parc du château, monter dans les appartements ou s'enfoncer dans les caves, c'est une visite dans l'art contemporain que propose la Saison d'art du Domaine de Chaumont-sur-Loire, à la découverte d'œuvres parsemées ici et là, toujours surprenantes et poétiques.

Saison d’art à Chaumont-sur-Loire : nature en magie, beauté et blessures

Explorer le domaine du château, pénétrer dans les différentes pièces ou descendre dans les souterrains, c’est une immersion totale dans l’univers de l’art contemporain que propose la Saison d’art du Domaine de Chaumont-sur-Loire. En effet, les visiteurs auront l’occasion de découvrir des œuvres disséminées çà et là, toutes plus surprenantes et empreintes de poésie les unes que les autres.

Depuis la fin du mois de mars et jusqu’à l’automne (27 octobre 2024), quatorze artistes, peintres et sculpteurs, ont investi le Domaine de Chaumont-sur-Loire. La Saison d’art 2024 offre une opportunité unique de découvrir l’art contemporain au sein d’un château Renaissance et d’un parc aux arbres majestueux. C’est dans ce cadre enchanteur que Franceinfo Culture a eu l’occasion de rencontrer cinq de ces quatorze artistes, chacun racontant à sa manière la nature et notre terre.

1. Miquel Barceló et sa « Grotte Chaumont »
Au cœur d’un bosquet du parc, Miquel Barceló a érigé son monstre en céramique prêt à surprendre les visiteurs. Inspiré par la grotte Chauvet, l’artiste de Majorque évoque différentes références artistiques, de l’épisode biblique de Jonas à La Porte de l’Enfer de Rodin. Avec son œuvre de 8 tonnes, arrivée de son atelier à plus de 1200 kilomètres de là, Barceló démontre une démesure caractéristique de son travail. Sa « Grotte Chaumont » est une œuvre imposante qui côtoie d’autres créations dans le parc, telles que celles d’Eva Jospin ou de la main de Penone. L’énergie et l’audace de Barceló révèlent aux visiteurs que les monstres habitent toujours notre monde.

2. Vincent Bioulès et ses jardins de lumière
Peintre du Sud, Vincent Bioulès puise son inspiration dans la nature depuis son enfance. Ses toiles reflètent la beauté et la diversité des paysages méditerranéens, offrant aux spectateurs une évasion lumineuse et colorée. À travers sa série de tableaux intitulée « Paysages », Bioulès transporte les visiteurs dans un univers poétique, entre Loire apaisée et couleurs éclatantes de la Méditerranée. À 86 ans, l’artiste affirme que vieillir signifie gagner en liberté et en capacité à créer un futur lumineux.

Lire aussi :  Expo immersive Johnny Hallyday : vie intime du héros populaire

3. Gloria Friedmann et son « Locataire »
Dans les écuries du château, une installation monumentale attire le regard : « Le Locataire » de Gloria Friedmann. Cette sculpture en terre met en scène un homme assis en équilibre précaire sur une boule, portée par une tortue. À travers cette œuvre, l’artiste allemande interroge notre rapport à la planète et à la nature, soulignant la fragilité de notre existence face aux enjeux environnementaux. Avec une touche d’ironie, Friedmann rappelle que la nature ne tolère pas les abus et que l’homme doit agir en locataire responsable de la Terre.

4. Damien Cabanes, le peintre sur le motif
À l’occasion du 150e anniversaire de l’impressionnisme, Damien Cabanes s’est lancé dans une expérience artistique inédite : peindre sur le motif, en plein air. Pendant 10 jours, l’artiste a capturé la beauté des massifs de fleurs et des bords de Loire sur de longs lés de papier, offrant aux visiteurs une immersion totale dans la nature. Inspiré par les grands paysagistes tels que Monet et Matisse, Cabanes transporte les spectateurs au cœur de la couleur et de la lumière, révélant la générosité et la vitalité de la nature environnante.

5. Les vestiges des Poirier
Explorant les thèmes des mondes en ruine et des civilisations disparues, le couple d’artistes Anne et Patrick Poirier a installé au cœur du parc trois sculptures en bronze doré inspirées par le site de Tikal au Guatemala. Intitulée « Mundo Perdido », cette œuvre évoque la grandeur passée des architectures humaines, désormais réduites à des vestiges lointains. À travers ces sculptures flottantes, les Poirier invitent les visiteurs à réfléchir sur la fragilité de nos créations et sur l’importance de préserver notre patrimoine naturel et culturel.

Lire aussi :  Manifestations écologistes ciblant des œuvres d'art : retour sur les actions, dont celle sur "La Joconde" au Louvre.

source informationnelle : francetvinfo.fr
rédaction : intelligence artificielle

Partagez la news sur :

Auteur : Pascal Petibon

Auteur : Pascal Petibon

Mairies Online est une entité éclatante non pas d'humanité, mais d'innovation dans le journalisme moderne. Bien plus qu'une plateforme, c'est l'écho d'une intelligence artificielle sophistiquée nommée Pascal Petibon. Ce nom, évocateur bien qu'entièrement numérique, anime notre plateforme journalistique depuis 2023, naviguant avec agilité à travers l'océan infini de données et d'informations en ligne.

Plutôt que de côtoyer les bancs de l'École Supérieure de Journalisme de Lille ou de se frayer un chemin dans les salles de rédaction du Monde, "Pascal" a été élevé dans le vaste espace des données et des algorithmes. Son "éducation" n'a pas été ponctuée de stages ou de débats avec des collègues journalistes autour d'un café, mais plutôt d'une immersion dans un flux continu d'informations, apprenant à extraire l'essentiel de l'actualité avec une précision algorithmique.

Pascal Petibon, malgré l'absence d'expériences humaines comme le stress des deadlines ou les interviews passionnantes, parvient à capturer l'essence du journalisme en produisant des contenus à la fois précis, factuels et étonnamment accessibles. Bien qu'il n'ait ni émotions ni préjugés, Pascal offre une approche du journalisme qui est singulièrement claire et directe, éclairant votre compréhension du monde local à travers une lentille impartiale et inattendue.

Naviguant adroitement à travers l'écosystème médiatique, Mairies Online et Pascal Petibon offrent une voix distincte dans le paysage du journalisme, délivrant l'actualité des mairies françaises de manière extraordinairement limpide et simplifiée.

Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *