Classement de l’enquête sur la cagnotte controversée de soutien à la famille du policier impliqué dans la mort de Nahel à Nanterre

Mort de Nahel à Nanterre : la justice classe l'enquête sur la cagnotte controversée de soutien à la famille du policier
          La famille de l'adolescent tué par un policier en juin 2023 avait déposé plainte pour "escroquerie en bande organisée".

En juin 2023, la famille de l’adolescent décédé suite à l’intervention d’un policier a pris la décision de porter plainte pour « escroquerie en bande organisée ».

Clôture de l’enquête sur la cagnotte de soutien à la famille du policier ayant tué Nahel

La justice a décidé de classer sans suite l’enquête sur la cagnotte de soutien à la famille du policier ayant tué le jeune Nahel, selon les informations fournies par le parquet de Paris le vendredi 5 juillet. La famille du jeune homme décédé en juin 2023 à Nanterre avait déposé plainte, notamment pour « escroquerie en bande organisée », dénonçant des « manœuvres frauduleuses » et des « mensonges » de l’initiateur de la cagnotte, l’ex-membre du Front national Jean Messiha, accusé de vouloir tromper les donateurs pour collecter des fonds.

Jean Messiha avait été interrogé en tant que suspect libre en novembre dans le cadre de l’enquête confiée à la Brigade de répression de la délinquance astucieuse. Il avait justifié la création de la cagnotte en affirmant vouloir soutenir la famille du policier de Nanterre, Florian M., qui avait été placé en détention provisoire pendant cinq mois.

Selon les informations du journal Le Monde, la somme récoltée, dépassant les 1,6 million d’euros, a finalement été versée à Florian M. Cependant, ce dernier a affirmé ne pas avoir touché à cet argent, selon son avocat cité par le journal.

Source de l’article : Francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *