Chaleurs pendant hajj: Plus de 200 morts à La Mecque, les autorités saoudiennes traitent les pèlerins

Chaleurs pendant hajj: Plus de 200 morts à La Mecque, les autorités saoudiennes traitent les pèlerins

Les responsables saoudiens ont déclaré avoir pris en charge plus de 2 000 pèlerins ayant été victimes de coup de chaleur, sans pour autant communiquer de données concernant les pertes de vies humaines.

Les tragédies lors du hajj à La Mecque

Les rapports provenant de divers pays laissent craindre un lourd bilan de plus de 200 décès lors du hajj, le grand pèlerinage à La Mecque, en Arabie saoudite. Ce rituel annuel, l’un des plus importants rassemblements religieux au monde, s’est déroulé dans un contexte où la ville la plus sainte de l’islam a subi des températures extrêmes atteignant 51,8°C. Les autorités saoudiennes ont déclaré avoir pris en charge plus de 2 000 pèlerins souffrant de stress thermique, mais n’ont pas donné de précisions sur les décès éventuels.

Dans un dernier communiqué publié le mardi 18 juin, le ministère jordanien des Affaires étrangères a annoncé avoir délivré 41 autorisations d’inhumation pour enterrer des fidèles à La Mecque. De leur côté, les autorités tunisiennes ont signalé la tragique perte de 35 Tunisiens parmi les pèlerins, dans un contexte de fortes chaleurs dans le royaume. Aucun des deux pays n’a précisé le nombre de décès liés directement à la chaleur. De même, le ministère égyptien des Affaires étrangères a rapporté des opérations de recherche en cours pour retrouver des Égyptiens portés disparus lors du hajj, faisant état de plusieurs décès.

L’Indonésie a également fait état de 132 décès parmi ses ressortissants, dont au moins trois victimes de coups de chaleur, tandis que les autorités du Kurdistan irakien ont souligné la chaleur comme l’un des facteurs principaux ayant entraîné la mort de 13 pèlerins.

A lire aussi  Décarbonation de l'industrie : Des ONG exigent des conditions strictes pour les aides publiques

Une canicule exceptionnelle

Les autorités saoudiennes ont insisté sur l’importance de la prévention, recommandant aux pèlerins de ne pas sortir aux heures les plus chaudes, sauf en cas de nécessité, et d’utiliser un parapluie. Elles ont également souligné l’importance de suivre des consignes sanitaires telles que porter un parapluie, boire régulièrement de l’eau et éviter l’exposition directe au soleil pour se prémunir contre les effets de la chaleur.

Cette année, le hajj a attiré environ 1,8 million de pèlerins, dont 1,6 million venus de l’étranger, selon les autorités saoudiennes. Dans un message adressé avant les événements, le prince héritier Mohammed ben Salmane, dirigeant de facto du royaume, avait souligné que l’Arabie saoudite se devait d’assurer la sécurité et le bien-être des fidèles durant le pèlerinage.

Avec le changement climatique attribuable aux activités humaines, les risques de vagues de chaleur extrêmes, longues et intenses augmentent de manière significative à travers la planète.

source informationnelle : francetvinfo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *